Que sont exactement les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD)

Publié le par ONG AFRICA RECORDS


http://www.un.org/french/millenniumgoals/index.shtml

Pendant que nous conjuguons nos efforts pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) signés en septembre 2000 au sommet des Nations Unies pour le millénaire par les Chef d’Etat et de gouvernement des nations membres, pour faire de la lutte contre la pauvreté et le respect des droits humains leurs premières priorités. Cet accord sans précédent représentait les huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) —pour accélérer le développement humain, réaliser l’égalité pour tous et avoir un monde où il y a beaucoup plus de paix d’ici à 2015. Ces objectifs constituent un schéma directeur pour l’avènement d’un monde meilleur.


Nous pensons qu’il serait utile de les reporter ici afin que nous ayons à l’esprit nos priorités.

Fixés pour l’année 2015, les OMD sont des objectifs certes ambitieux mais réalisables seulement si tous les acteurs travaillent ensemble et que chacun fasse sa part. Les pays pauvres se sont engagés à mieux gouverner,  et à investir dans leur population à travers les soins de santé et l’éducation. Les pays riches se sont engagés à les soutenir à travers l’aide, la réduction de la dette, et un commerce équitable

Voici la liste des Huit (8) objectifs (OMD):

Objectif 1: Réduction de l'extrême pauvreté et de la faim

Objectif 2: Assurer l'éducation primaire pour tous

Objectif 3: Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes

Objectif 4: Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans

Objectif 5: Améliorer la santé maternelle

Objectif 6: Combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies

Objectif 7: Assurer un environnement durable

Objectif 8: Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Comme nous l’a rappelé tout recemment le Secrétaire Général des Nations Unies, Mr Ban Ki-Moon, atteindre ces objectifs d’ici 2015 est certes ambieux mais certainement réalisables seulement à travers des efforts concertés; être motive est une chose, avoir la capacité de fournir les solutions les plus appropriées en est une autre… les bonnes energies ont besoins d’être proprement canalisées et c’est ce que le RES se propose de faire: Lutter contre les maux qui affectent l’humanité et la planète et cela selon une approche beaucoup plus structurée en procédant au niveau local au lancement de toute une série de projets, en utilisant les moyens modernes pour assurer le success collectif de l’humanité et en fournissant des solutions innovantes de développement durable, qui tiennent compte des besions des populations ainsi que de l’environnement. Prenez maintenant une minute et voyez comment vous et votre entreprise pouvez directement ou indirectement contribuer à la réalisation des OMD… l’horloge est en marche. 

Prenez maintenant une minute et voyez comment vous et votre entreprise pouvez directement ou indirectement contribuer à la réalisation des OMD… l’horloge est en marche. 

Nous au Réseau des Entrepreneurs Sociaux ayant pour feuille de route les OMD, avons entrepris de créer des opportunités, collecter des fonds d’ici la fin de l’année 2009 afin de couvrir notre première année d’existence. Toutes les sommes collectées seront affectées au financement de projets à impact social et environnemental, et par ricochet, contribuer à créer beaucoup plus de bien-être à travers le monde - - si vous voulez mettre à contribution votre temps, réseau, argent, expertise, connaissance, vous êtes le bienvenu et pouvez me contacter.

Le RES est soutenu et sponsorisé par l’ONG Africa Records déclarée en république de Côte d’Ivoire.

Merci à tous pour vos soutiens et diverses contributions continus dans cette communauté où foisonnent des personnes merveilleuses, toutes déterminée à faire changer le monde pour le mieux maintenant et pour les générations à venir.

Je vous souhaite un merveilleux week-end, avec la grâce divine et une sérénité parfaite.

RES, Fondateur, Président

Publié dans Entrepreneuriat social

Commenter cet article